Symi - Agios Kirikos est l'une de nos traversées les plus demandées - des départs sont régulièrement complets en période d'affluence.
Conseil: N'attendez pas qu'il soit trop tard! Réservez dès maintenant pour vous assurer du choix de votre heure de départ

Pourquoi utiliser
Direct Ferries?

3325 routes et 764 ports de ferry, dans le monde entier

Plus de 2,5 millions de clients nous font confiance

Nous organisons plus de 1,2 millions de traversées chaque année

Pour nos clients, nous vérifions jusqu'à 1 million de prix chaque jour

Pour plus d'informations, veuillez visiter notre page Ferries du Dodécanèse à Icarie.

Compagnies de ferry pour Symi - Agios Kirikos

    • 1 Traversée / Semaine 9 h 55 min
    • Get Price

Guide de Symi

L'île de Symi fait partie de l'archipel du Dodécanèse, dans la mer Égée. Elle est située à 41 kilomètres de Rhodes, 425 kilomètres du Pirée et est toute proche des côtes turques. L'île est montagneuse, l'intérieur est parsemé de petites vallées et son littoral voit alterner falaises et criques.

La ville principale, également appelée Symi, est située sur la côte nord-est et regroupe la majorité des habitants de l'île qui vivent principalement de la pêche, du commerce et du tourisme,la population de l'île décuple alors en haute saison et se voit compter plus de 25 000 habitants. En plus de ses nombreux lieux historiques, l'île est populaire auprès des touristes pour ses plages isolées accessibles uniquement par la mer. L'île est entourée par de nombreuses petites îles et îlots tout proches : Nymos, Chondros, Plati, Ghi, Koupi, Megalonisi, Karavalonisi, Marmaras, Pano Nero, Seskli, Strogglios,...


Guide d'Agios Kirikos

Agios Kirykos est une ville sur l'île grecque d'Ikaria qui se trouve dans la mer Egée du Nord. Agios Kirykos est où les marins et capitaines ont construit leurs maisons dans la capitale de l'île pour lui donner un air de tradition maritime. Dans le musée archéologique cette tradition se poursuit, comme une grande partie des pièces ont été trouvées sur le lit de la mer. Selon la légende, c'est dans la mer autour d'Ikaria que le fils de Dédale a atteri quand le soleil a brûlé ses ailes de cire. Il est dit qu'Icare repose pour l'éternité sur l'îlot Níkari en face de l'île. Sa chute est symbolisé par une statue à l'entrée du port principal de l'île.

L'île est essentiellement montagneuse et couverte d'un tapis de cyprès, platanes, chênes et pins. C'est sous ce tapis que les pentes de l'île maintiennent leur humidité pour permettre aux chèvres sauvages de brouter. La forêt de Radi, partie du projet Natura 2000, est considérée comme la plus ancienne dans les Balkans. Les petits chênes sont ses plus nombreux "résidents".

L'île est accessible par bateau depuis le port du Pirée et Kavala, dans le Nord du pays.