Ferry de Kastelorizo à Agios Kirikos

La traversée en ferry de Kastelorizo Agios Kirikos connecte Le Dodécanèse avec Icarie. Actuellement il y a seulement 1 compagnie de ferry qui opère ce service, Hellenic Seaways. La traversée est effectuée jusqu'à 1 fois semaine avec un temps de traversée de 15 heures 35 minutes pour les plus rapides.

Le temps de traversée de Kastelorizo Agios Kirikos et la fréquence peuvent varier selon la saison. Nous vous conseillons de vérifier en ligne les dernières informations disponibles.

Compagnies de ferry pour Kastelorizo - Agios Kirikos

  • Hellenic Seaways
    • 1 Traversée / Semaine 15 h 35 min
    • Voir prix

Guide de Kastelorizo

Kastelorizo est une île grecque située au sud-est de la mer Méditerranée. Elle est à environ 2 km au large de la côte sud de la Turquie, à 570 km au sud-est d'Athènes, à mi-chemin entre Rhodes et Antalya et à 280 km de Chypre. C'est une petite île d'environ 9 km² et de forme triangulaire.

L'île possède trois caps: Agios Stefanos (au nord), Nifti (à l'est) et Pounenti (au sud-ouest). Le port est l'unique ville de l'ile, et est situé dans une grande baie, entre les caps d'Agios Stefanos et de Nifti. L'intérieur de l'île est caractérisé par de hautes montagnes et des falaises en bord de mer. L'agriculture de l'île est limitée à la culture de l'olivier, de la vigne et des haricots. La ville est typique avec ses maisons élancées, aux balcons en bois et aux fenêtres de style anatolien. A l'Est de l'entrée du port, se dresse les vestiges d'un seul étage de l'ancien gouvernement italien, érigé en 1926.
Tout près se trouve une ancienne mosquée ottomane, datant de la deuxième moitié du 18ème siècle. Ce bâtiment a depuis été restauré et est désormais un musée.

Des ferries connectent l'île à Rhodes, Kos, Nisyros, Le Pirée, Kalymnos, Symi et Astypalea.

Guide d'Agios Kirikos

Agios Kirykos est une ville sur l'île grecque d'Ikaria qui se trouve dans la mer Egée du Nord. Agios Kirykos est où les marins et capitaines ont construit leurs maisons dans la capitale de l'île pour lui donner un air de tradition maritime. Dans le musée archéologique cette tradition se poursuit, comme une grande partie des pièces ont été trouvées sur le lit de la mer. Selon la légende, c'est dans la mer autour d'Ikaria que le fils de Dédale a atteri quand le soleil a brûlé ses ailes de cire. Il est dit qu'Icare repose pour l'éternité sur l'îlot Níkari en face de l'île. Sa chute est symbolisé par une statue à l'entrée du port principal de l'île.

L'île est essentiellement montagneuse et couverte d'un tapis de cyprès, platanes, chênes et pins. C'est sous ce tapis que les pentes de l'île maintiennent leur humidité pour permettre aux chèvres sauvages de brouter. La forêt de Radi, partie du projet Natura 2000, est considérée comme la plus ancienne dans les Balkans. Les petits chênes sont ses plus nombreux "résidents".

L'île est accessible par bateau depuis le port du Pirée et Kavala, dans le Nord du pays.