Ferry de Salina à Alicudi

La traversée de Salina Alicudi connecte les îles Eoliennes avec les îles Eoliennes, elle est actuellement opérée par 2 compagnies de ferry. Le service de Liberty Lines fonctionne 3 fois par jour avec une traversée d'une durée d'environ 1 heure 10 minutes tandis que le service Siremar fonctionne 5 fois par semaine et les traversées les plus rapides prennent 2 h 20 min.


Vous disposez donc de 26 traversées proposées par semaine sur la traversée Salina Alicudi entre les îles Eoliennes et les îles Eoliennes. Comparez-les en ligne dès maintenant et obtenez le meilleur tarif à l'horaire auquel vous souhaitez voyager.

Détails de la traversée et du port

Cliquez pour voir la carte

Compagnies de ferry pour Salina - Alicudi

  • Liberty Lines
    • 3 Traversées / Jour 1 h 10 min
    • Voir prix
  • Siremar
    • 5 Traversées / Semaine 2 h 20 min
    • Voir prix

Guide de Salina

Salina est l'une des îles éoliennes situées juste au nord de la Sicile en Italie du Sud. Salina est la deuxième plus grande île de l'archipel. Elle est divisée en trois zones: Santa Marina sur la côte orientale, Malfa dans le nord et Leni au sud-ouest. On peut retracer l'histoire de Salina au 4ème siècle, quand elle est était une colonie grecque. Pendant cette période, l'île était nommée "Didyme", un nom grec qui se réfère aux deux montagnes "jumelle". L'île a été habitée dès l'âge du bronze et a été développée puis abandonnée à plusieurs reprises au cours des millénaires ultérieures. La principale attraction de l'île est le lac salé de Lingua qui était autrefois un site de production de sel de mer, d'où le nom de Salina ("moulin à sel» en italien). Il y a également plusieurs tombeaux romains situés sur les pentes de Fossa et le Sanctuaire de la Madonna del Terzito, qui est situé entre Malfa et Leni. Ce centre religieux de Salina attire de nombreux pèlerins surtout lors de la fameuse fête du 23 Juillet de chaque année.
Salina dispose de deux ports, Santa Marina et Rinella, desservis par des ferries et de hydroglisseurs qui assurent la traversée jusqu’à Naples, Palerme, Reggio de Calabre, Messine et Milazzo.

Guide d'Alicudi

Alicudi est l'une des sept îles habitées de l'archipel des îles Eoliennes qui se trouvent au large des côtes de la Sicile et de l'Italie continentale. Alicudi est l'île la plus éloignée de l'archipel et a la plus petite population de toutes les îles, avec sa paix rompue uniquement par les rares arrivées de ferry, et par le braiment des ânes qui sont le mode de transport sur l'île. L'île est un endroit simple et basique, avec une atmosphère absolument unique et moins de 100 habitants. Elle a un charme rustique et un isolement qui attire une certaine catégorie de visiteurs; des aventuriers, des artistes, des écrivains et des solitaires à la recherche d'un peu de paix pour réfléchir ou travailler.

Alicudi est un grand cône volcanique sortant de la mer; un volcan éteint désormais couvert de végétation. Des sentiers montent en pente raide depuis le petit port, en passant par des terrasses cultivées et des maisons cubiques basses de l'île. L'île était appelée Ericusa, du nom de la bruyère (Erica) qui pousse sur les pentes. Les logements sur Alicudi, certains élégants et bien entretenus, certains abandonnés, sont dispersés sur la côte orientale de l'île; les pentes occidentales sont raides et inaccessibles.

Il existe des services de ferry réguliers pour Alicudi depuis les autres îles Éoliennes, la Sicile et l'Italie continentale.