Ferry de Kasos à Héraklion

La traversée en ferry de Kasos Héraklion connecte Le Dodécanèse avec la Crète. Actuellement il y a seulement 1 compagnie de ferry qui opère ce service, Anek Lines. La traversée est effectuée jusqu'à 2 fois semaine avec un temps de traversée de 6 heures pour les plus rapides.

Le temps de traversée de Kasos Héraklion et la fréquence peuvent varier selon la saison. Nous vous conseillons de vérifier en ligne les dernières informations disponibles.

Détails de la traversée et du port

Cliquez pour voir la carte

Kasos à Héraklion : Alternatives

Pour plus d'informations, veuillez visiter notre page Ferries du Dodécanèse à la Crète.

Compagnies de ferry pour Kasos - Héraklion

  • Anek Lines
    • 2 Traversées / Semaine 6 h
    • Voir prix

Guide de Kasos

Kassos est une île grecque située dans le archipel du Dodécanèse, dans la mer Egée du sud-est. Kassos est située au sud-ouest de Karpathos, près de la Crète. L'île est assez petite, avec une superficie d'environ 50 km² et a environ 1000 habitants. L'île se caractérise par ses montagnes, dont le plus haut sommet culmine à 550 m. L'île a cinq villages principaux, qui sont tous à visiter: Fry, Agia Marina, Panagia, Poli et Arvanitochori.
Fry, où le port se trouve, est la capitale de l'île. En raison de ses rares touristes, l'île a su préserver son identité naturelle et est connue pour la qualité de ses poissons, fromages et son hospitalité.

La profonde croyance religieuse des habitants de l'île de Kassos peut être remarquée par le nombre d'églises construites sur l'île. Il y a environ cent églises et chapelles disséminées sur l'île. Il est intéressant de visiter l'église d'Agios Spiridonas, le complexe de six églises de village de Panagia et l'église d'Agios Georgios, considéré comme le protecteur de l'île.

L'île est accessible par ferry via le Pirée, la Crète (Sitia, Agios Nikolaos), Rhodes, Halki et Karpathos.

Guide de Héraklion

Héraklion est la plus grande ville de la Crète et c'est l'un des principaux centres urbains de Grèce.
Le développement de la ville a commencé au 9ème siècle avant JC puis a connu des dominations arabe, vénitienne et ottomane. Ses conquérants lui donnèrent tout d'abord le nom Khandaq ou Handak, devenant plus tard Candia.
Pendant les Jeux olympiques de 2004, la ville d'Héraklion a accueilli l'un des stades pour les matches de football.
Parmi les sites les plus populaires d'Héraklion: les murs de fortification qui délimitent la "vieille ville". Les premières fortifications ont été construites par les Arabes, puis renforcées par les Vénitiens au 15ème siècle. Sur les sept bastions, seul le bastion Martinengo existe à ce jour. Là, les visiteurs pourront trouver la tombe du célèbre écrivain N. Kazantzakis, surplombant la ville.
Dans le vieux port (Vénitien), à côté du port moderne, les visiteurs peuvent voir là où les navires étaient construits - tandis que la côte ouest est dominée par la forteresse Koule du 16ème siècle.
Héraklion est un port de ferries important. Les voyageurs peuvent rejoindre Santorin, Ios, Paros, Mykonos, Rhodes et Le Pirée (le port d'Athènes, en Grèce continentale).